Au revoir, Adji.

Publié le par Molette

Hier soir, nous avons dit adieu à Adji.
Il s'était progressivement ralenti, retiré de la vie.
Cette semaine, je n'ai pas pu fermer les yeux sur cette évidence: Adji va mourir.
Il s'est arrêté de manger, de boire.
Mais il continué à venir faire des câlins, le soir. À ronronner et plissant les yeux de bonheur.
La décision fut difficile. Très.
Mais, en étant objectif, il était évident qu'il était temps.
Qu'est-ce que c'est dur. Triste et désespérant.
Plus jamais je ne verrais Adji.
Mon chat a épuisé ses neuf vies....

Tu vas me manquer, Maradjikun, Mufasa, Sensei, chachou....

Au revoir, Adji.
Embrasse Ostrale pour moi.

Publié dans couché tard

Commenter cet article

Annie Montigny 19/05/2012 23:28


Un tel déchirement, quel que soit l'âge, lorsqu'elles nous quittent nos chères Boules d'Amour...


Excusez moi de vous importuner mais puis je vous vous soumettre mon problème :


j'ai une chatte de deux ans et demi qui est décédée récemment : vomissements, déshydratation, hypothermie , OAP et fin...Aucune autopsie n'a été faite.

J'ai pu récupérer son dossier (ma chatte avait été hospitalisée deux jours dans cette clinique) mais sans aucune explication. Le vétérinaire m'a simplement dit qu'elle avait dû être intoxiquée,
une intoxication alimentaire.

Deux radios numériques lui ont été faites ; Sur l'une d'elles on voit, au niveau des intestins, deux petites zones noires. Est ce normal ? j'aimerais comprendre. Accepteriez vous que je vous
adresse cette radio par mail.

Avec mes remerciements,

Annie Montigny

Pupucefreewoman 16/05/2012 17:43





Douces pensées...


 

Arkadia 14/05/2012 16:31


Plein de pensées pour toi.

michèle 13/05/2012 17:16


une pensée pour toi.

Isa 12/05/2012 18:22


Trsite nouvelle que voici, en mars j'avais cru qu'il était reparti pour une dixième vie. Quelle chance il a eu de trouver votre maison, il a tenu bon rien que pour vous montrer sa reconnaissance.
Repose en paix Adji, aux paradis des chats, bien le bonjour à tous nos zamours partis mais que nous n'oublierons jamais......non, jamais. Isa